Argemmios Editions

Le forum des éditions Argemmios
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [AT] Changelins

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Oliv
atome familier
avatar

Nombre de messages : 142
Age : 37
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: [AT] Changelins   Ven 24 Avr 2009 - 9:02

Nessae a écrit:
Hum… Sauf que là, je suis au chômage (enfin, je le serai vraiment lundi) et que je vais honteusement profiter des indemnités données pour des mois de boulot accumulés non pour rechercher un travail, mais pour écrire, justement. Ce qui revient pour certaines membres de ma famille et d'autres personnes à dire que je vais vivre aux dépends de la société en me tournant les pouces (et je suis en partie d'accord avec la première moitié de la phrase).
Vu que cela me rappelle furieusement un vécu pas si lointain, je me suis amusé à faire le compte: durant ma longue période de chômage honteusement financée sur le dos des honnêtes gens - comme si l'on touchait des indemnités sans avoir soi-même cotisé durant des années, n'est-ce pas... - j'en ai profité pour écrire une trentaine de nouvelles et un roman et demi, faisant de cette période, et de très loin, la plus profitable de ma vie en terme d'écriture. Aussi ne me viendrait-il jamais à l'idée d'avoir des remords à ce sujet, même s'il a évidemment fallu, en contrepartie, supporter le mépris dont je parlais plus haut. Mais on ne peut pas tout avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessae
cellule vivante
avatar

Nombre de messages : 419
Age : 35
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: [AT] Changelins   Ven 24 Avr 2009 - 10:31

Un grand merci à tous les deux pour vos témoignages! sunny

Ce fil m'a gonflé à bloc! Je suis allée ce matin à la médiathèque et j'ai ramené un paquet de bouquins pour me documenter en vue d'une ou deux nouvelles et de mon roman.
J'y ai croisé une ancienne collègue qui ne comprenait pas que je reste "bras ballants" quand je lui ai expliqué pourquoi je prenais tous ces livres assez… bizarres (entre le guide de culture de l'olivier et un doc sur les catacombes de Paris). Puis en rentrant, je tombe sur vos messages.
Encore merci! ^O^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hier-et-demain-ici-et-ailleurs.fantasyblog.fr
Jean Millemann
slip en flanelle
slip en flanelle
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 58
Localisation : Brocéliande
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: [AT] Changelins   Dim 26 Avr 2009 - 15:14

Pour en dire quelques mots moi aussi :
écrire, c'est un vrai métier. Sauf qu'il ne s'apprend pas, hélas, à l'école. Il n'y a que les ateliers d'écriture pour vous en lâcher quelques bribes de savoir (et encore, certains de ces ateliers sont vraiment... inadéquats, pour ne pas dire plus : le nombre de personnes animant des ateliers d'écriture et n'ayant rien publié, ou si peu, est hallucinant !).
Donc, pour connaître un peu son métier (on en apprend tous les jours), il faut bosser soi-même. Se prendre des baffes dans la tronche, essuyer des refus injustifiés ou non, se prendre le chou pour découvrir qu'on fait fausse route depuis le début de la rédaction, se prendre la tête avec un directeur de collection (ou anthologiste, tiens, j'ai un nom sur le bout de la langue) incompétent qui n'a rien compris à votre texte mais tient à vous avoir au sommaire pour des raisons qui ne le regardent que lui, comprendre que tout ce que l'on écrit ne sert pas à grand chose et sera peu lu, bref... C'est la galère.
Et le chômage n'aide pas à écrire, c'est une grosse fiction, ça. Le chômage prend la tête, referme sur soi-même, empêche de se détacher de ce que l'on a envie de dire pour mieux pouvoir le formuler...
Pas de secrets : écrire, c'est un métier. Mais cela ne paye pas, à quelque niveau que ce soit, ou si peu. Depuis 1993, année où mon premier texte est paru, j'ai progressé. Et quand je dirige un auteur, je sais ce qu'il endure ou peut endurer face à mes remarques parfois mesquines ou désobligeantes. Mais c'est aussi pour moi une manière d'appréhender si l'écrivain que je dirige est prêt à se remettre en question ou non ; bref, s'il est arivé a bout de son chemin ou s'il peut encore faire mieux.
Il en faut, du temps, pour savoir écrire. En 16 ans, il n'y a que maintenant que je commence à comprendre certains trucs. Et pourtant, je n'ai jamais eu trop de problèmes pour me faire publier.
Donc, Nessae, courage, si je dirige ton texte sur l'antho, je serai très certainement méchant, voire même péremptoire. Mais ne te laisse pas abattre. Parce que, si tu le fais, je ne t'aurai pas aidé.
Trop expliquer pourquoi je demande ici ou là une correction, c'est passer moins de temps sur d'autres textes (dont les miens, aussi). Et si tu découvres par toi-même pourquoi telle ou telle remarque de ma part a pu te blesser, et comment faire pour éviter à l'avenir ce genre de blessures, tu auras progressé. Le but d'un directeur littéraire n'est pas de se substituer à l'auteur et d'écrire le texte à sa place, mais bien de repérer toutes les aspérités, tous ces points saillants sur lesquels l'espri s'écorche, et demander à ce qu'ils soient estompés, lissés, et finalement absents du texte final.

Bref, tout ça pour dire que tu n'as pas fini de stresser, et ce à tous les niveaux. Mais c'est ainsi que, dans ntre société, s'apprend le métier d'écrivain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/jeanmillemann
Oliv
atome familier
avatar

Nombre de messages : 142
Age : 37
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: [AT] Changelins   Dim 26 Avr 2009 - 19:28

Je n'ai rien à redire sur le portrait "anti-glamour" que dresse Jean de l'activité d'écrivain, partageant moi-même une vision semblable malgré mon expérience bien moindre. En revanche, je reviens sur un détail de son intervention:

Jean Millemann a écrit:
Et le chômage n'aide pas à écrire, c'est une grosse fiction, ça. Le chômage prend la tête, referme sur soi-même, empêche de se détacher de ce que l'on a envie de dire pour mieux pouvoir le formuler...
Vu que j'ai soutenu le point de vue contraire un peu plus haut, je me permets tout de même d'ajouter: disons que cela doit dépendre des gens. L'exemple de Keina montre que le chômage agit comme un inhibiteur sur certains, et l'exemple d'autres personnes - dont je fais partie - montre l'inverse. Il n'y a donc ici pas de "grosse fiction", pas plus qu'il n'y a de vérité universelle. Dans le cas particulier de Nessae, c'est donc à elle de savoir si elle fait partie des gens qui ont absolument besoin d'exercer une activité professionnelle pour se sentir bien dans leur baskets - à vue de nez, je dirais qu'ils doivent constituer environ 99% de la population - ou si au contraire elle a le malheur de faire partie de ceux qui passeraient volontiers toute leur vie hors du circuit s'ils en avaient la possibilité matérielle...

Histoire de rebondir sur l'idée du chômage qui renferme sur soi-même, j'aurais tout de même envie de faire mon Perceval en y répondant "c'est pas faux". La parade étant de se forcer à reprendre temporairement quelque activité - dans mon cas, de courtes missions d'intérim - pour ne pas être totalement déconnecté de la triste réalité de la vraie vie des vrais gens. Rien de tel en effet que quelques jours ou semaines de captivité pour ensuite goûter pleinement à la liberté, n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessae
cellule vivante
avatar

Nombre de messages : 419
Age : 35
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: [AT] Changelins   Dim 26 Avr 2009 - 20:46

En discutant avec M. B. Cras ce samedi, au Hot Pepper's Calling 2, j'ai une nouvelle fois mesuré qu'il y avait un bon bout de chemin que je n'avais pas accompli.
Pour ce qui est de la réception des critiques de la part d'un directeur littéraire, ma foi, j'ai jusqu'ici bien supporté celles que j'ai reçues (après une phase où je détestais cordialement mon prof d'atelier d'écriture – avant de m'apercevoir que ce qu'il me disait, c'était vraiment pour mon bien; et heureusement, vu que l'atelier a duré deux ans, je garde davantage de bons souvenirs que de mauvais), aussi je verrai pour la suite…

Pour le chômage en lui-même, je ne compte m'arrêter que trois ou quatre mois, pas non plus des années (de toute façon, je n'en aurais pas les moyens). Par expérience, ce n'est pas ce qui me touche le plus: une situation de stress liée aux relations humaines me bloque cent fois plus que de me lever en semaine sans avoir à me taper une heure et quart de RATP chaque matin (situation où je suis tellement claquée que je ne peux écrire que le week-end, une fois toutes les autres tâches terminées). Et puis, j'ai des potes pas trop loin et disponibles le soir, Transition et toutes mes autres assos pour sortir la tête de mon bocal quand il faut! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hier-et-demain-ici-et-ailleurs.fantasyblog.fr
Tristeplume
noyau atomique
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 45
Date d'inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Re: [AT] Changelins   Lun 27 Avr 2009 - 10:09

Yop,

J'veux pas dire, mais ça me semble logique que l'entourage s'inquiète de ce qu'on peut faire de notre vie. J'suis partant pour n'importe quel choix à partir du moment où on peut assumer ce choix.

En tant que parent, j'avoue que ça m'embêterait bien que mon enfant fasse le choix de consacrer toute son énergie à l'écriture ou au hockey subaquatique, alors qu'il n'est pas en capacité de s'assumer au moins financièrement. J'suis pas Crésus, j'pourrai pas les entretenir toute leur vie pour qu'ils puissent vivre leur passion, dans l'hypothétique espoir de pouvoir en vivre. Après qu'ils fassent des choix de mode de vie pour y consacrer un max de temps, why not, j'les soutiendrai de mon mieux même si je n'approuve pas forcément.

J'trouverai logique que mes beaux-parents tirent la tronche si je décidais de tout abandonner pour me consacrer à l'écriture alors que j'ai une femme, deux enfants, un prêt,... à assumer derrière. Ils savent que j'écris, ils ont même lu mes quelques textes publiés dans un célèbre fanzine de charme (d'ailleurs, depuis, ma beldoche m'regarde bizarrement Suspect ) et ils trouvent ça très bien (le fait que j'écrive, pas mes textes ^^)... mais parce qu'ils savent que cette activité ne met pas en danger ma famille (heureusement, sont pas au courant de tous les courriers que j'reçois de mes admiratrices Cool ).

A chacun de trouver son équilibre en fonction de ce qu'il veut faire de sa vie. A un moment de la mienne, j'aurai pu choisir la marginalité pour vivre pleinement mes passions, dont l'écriture. Mais j'avais aussi envie d'une vie de famille, d'avoir des enfants, d'avoir un travail "utile" et j'suis donc rentré dans le rang et c'est certain que ce choix a mis un frein à une prodigieuse carrière d'écrivain raté :rire:.

Pour en revenir au "stress" de l'attente d'une réponse à une soumission, j'vais pas faire mon cador en disant que je ne stresse pas. Il est évident que je suis impatient de connaître les réponses, mais comme l'a dit Oliv, ce n'est pas comme si j'avais quelque chose à perdre. La soumission c'est parfois la cerise sur le gâteau et plus souvent le couteau sur la plaie. ^^

Pour moi, vulgum dilletantum scribouillum, la satisfaction vient surtout du fait de boucler un texte, de l'avoir peaufiné de mon mieux, d'avoir travaillé dessus le plus sérieusement possible. Après, vogue la galère.

De nos jours, il y a plein de moyens d'être lu, suffit de créer un blog après tout. Perso, j'ai besoin de l'éditeur / enthologiste / webmestre, pour me dire si mon texte mérite d'être lu, s'il ne s'agit pas d'une grosse bouse infâme. Que la divine Macada accueille certains de mes textes sur l'Antre-Lire me fait autant plaisir que d'avoir été selectionné pour une anthologie (même si c'est très différent, je sais).

Un peu comme l'a dit Isa, ma (haute) prétention est d'offrir au minimum une histoire plaisante à lire et un poil intéressante (d'autant que mon style est loin d'être transcendant).
Un refus, surtout quand il est aussi bien argumenté que ceux de Nathalie, c'est le coup de pied au cul qui fait avancer. :rire:

Citation :
C'est même pire que le stress de l'auteur, parfois, je crois. Parce qu'on stresse pour les auteurs en plus de stresser pour soi...

Ben mince, ça me ferait mal qu'on stresse pour moi, tiens ! Faut pas dire ça, ça va me faire stresser de savoir que le CdL va stresser à cause de moi ! :rire:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedeleg
Admin
avatar

Nombre de messages : 2242
Age : 52
Localisation : Saussay la Campagne
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: [AT] Changelins   Lun 27 Avr 2009 - 10:30

Lucie parlait du stress de l'anthologiste une fois le sommaire sélectionné, je crois, et pas du stress du CDL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.argemmios.com
Tristeplume
noyau atomique
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 45
Date d'inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Re: [AT] Changelins   Lun 27 Avr 2009 - 10:47

Ah oui, certainement. Tout de suite, je comprends mieux. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie
molécule vitale
avatar

Nombre de messages : 270
Age : 58
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: [AT] Changelins   Lun 27 Avr 2009 - 11:05

Oui, c'est ça Nath Smile Et une fois l'antho parue, le stress de savoir comment les textes qu'on a sélectionnés vont être perçus, critiqués, surtout quand les auteurs se sont "mis en danger", ont donné beaucoup d'eux-mêmes...

Mais bon, c'est mon côté mère poule :arf: Toujours est-il que je ne stresse pas autant (un peu quand même, hein !) pour mes propres textes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-humeurs-de-svetambre.over-blog.com/
Nedeleg
Admin
avatar

Nombre de messages : 2242
Age : 52
Localisation : Saussay la Campagne
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: [AT] Changelins   Lun 27 Avr 2009 - 11:20

Sinon je reviens sur ton message, Tristeplume.

Sans être Crésus, il suffit d'offrir à son enfant sa confiance et son soutien moral, un toit et de la nourriture, et le droit d'essayer. Le droit à l'erreur, aussi. Mieux vaut vivre avec des tentatives, même si celles-ci aboutissent à des échecs, qu'avec des regrets et des "si j'avais..."

Ma fille aînée veut être archéologue. Depuis plusieurs années, déjà. Au début, mes parents disaient : "ce n'est pas un vrai métier, ça ne paie pas, elle pourra toujours faire des stages d'archéologie pendant ses vacances si ça lui plaît". Moi, j'ai répondu : "si elle persiste dans ce choix en grandissant, elle fera des études en ce sens, et elle essaiera de trouver un travail dans ce domaine." Et j'ai commencé à montrer à ma fille davantage de reportages et de documentaires sur la réalité de ce métier, je lui ai raconté les témoignages de deux personnes que je connais qui exercent ce métier au sein de CNRS, je lui ai présenté les difficultés qui l'attendaient, mais sans jamais essayer de la convaincre de renoncer, juste pour la préparer et l'aider à être certaine de son choix. Et récemment, ma mère a lu dans un journal qu'on manquait d'archéologues en France, et ça ne lui a plus semblé si stupide que ça d'impaginer qu'une de ses petites filles pouvait envisager ce métier-là.

Il faut juste parler vrai. Expliquer aux gens la réalité du métier d'écrivain. Les sacrifices que cela implique. Ensuite ce sera le choix de chacun.

Je respecte ton choix et je sais que tu respectes le mien. Là où je m'insurge, c'est lorsqu'on se trouve confronté à des gens qui manquent de respect pour les choix des autres, qui jugent et condamnent en se retranchant derrière leur inquiétude pour l'autre, uniquement parce qu'ils projettent leur propre vision du confort matériel et du bonheur sur l'autre. Et si pour l'autre, le bonheur était spirituel et non matériel ? Un bonheur est-il moins valable parce qu'il est différent, ou financièrement moins quantifiable ?

Ce n'est pas en cherchant à faire culpabiliser ceux qui ont choisi une voie différente et moins lucrative qu'on les aidera à se sentir mieux dans leur peau et à réussir, bien au contraire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.argemmios.com
Mia-
atome familier


Nombre de messages : 109
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: [AT] Changelins   Lun 27 Avr 2009 - 12:27

mon grain de sel à moi...

je suis dépourvue de belle-mère et de chômage, mais j'ai de l'imagination.
En me plaçant en contexte, il me semble que mon conjoint aurait tous les droits de me reprocher de faire ce genre de choix et que, d'ailleurs, je ne le ferais pas sans être d'accord avec lui et assurée de son soutien.

A partir de là, et tant qu'on ne LEUR demande pas de participation aux frais, il me semble que mes beaux parents hypothétiques n'ont pas droit de regard sur la question.

C'est à dire, ils ont le droit de désapprouver in petto, mais pas de venir m'en faire le reproche.

Ne parlons même pas des amis ou autres relations moins proches. Il a pu m'arriver par le passé de me sentir choquée ou de désapprouver les choix de certains de mes amis. Je n'ai jamais discuté leurs décisions au delà des quelques phrases me permettant de m'assurer qu'ils savaient où ils allaient et prenaient des risques en connaissance de cause (parce que je me soucie d'eux quand même). Au delà, ils sont adultes.

Après, il n'est pas impossible non plus que ma préoccupation de leur bien être ait été mal perçue sur le moment, surtout si ils avaient été en butte à des oppositions plus agressives.

En tous cas, une fois la décision prise, il faut l'assumer et la vivre, et surtout ne pas la regretter sans arrêt, sinon elle risque de ne pas apporter ce qu'on attend.

Mia-
(ouais je sais, c'est facile de causer)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristeplume
noyau atomique
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 45
Date d'inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Re: [AT] Changelins   Lun 27 Avr 2009 - 13:28

Je suis entièrement d'accord Nedeleg, en particulier quand tu dis qu'il faut "parler vrai". Je ne tiens pas à fermer les possibilités à mes enfants mais quel que soit leur choix je ne veux pas qu'ils aillent au casse-pipe sans un minimum de réflexion.

Mais de la théorie à la pratique, il y a un pas qui n'est pas simple à franchir. Par exemple, si j'ai beaucoup d'admiration pour les carrières artistiques ou sportives, je ne sais pas si je serai en capacité d'accompagner mes enfants là-dedans, si je parviendrai à passer outre mes appréhensions, certainement illégitimes.
Je m'en cogne de ce que mes enfants vont faire plus tard, l'essentiel c'est qu'ils soient heureux, même s'ils deviennent huissiers (quoique...). Il y a juste des voies qui me semblent (à tort ou à raison) bien plus savonneuses que d'autres et, au-delà des simples considérations matérielles ou de "valorisation sociale", qui peuvent faire très mal quand on se casse la gueule.

Je veux bien donner le droit à l'erreur mais il faut aussi être réaliste, notre système social n'en fait pas autant.

Citation :
Ce n'est pas en cherchant à faire culpabiliser ceux qui ont choisi une voie différente et moins lucrative qu'on les aidera à se sentir mieux dans leur peau et à réussir, bien au contraire !

Je pourrai pinailler... mais, oui, je suis d'accord.
Loin de moi l'idée de prétendre que l'argent fait le bonheur.

Et comme Mia, tant que le choix est assumé, pourquoi pas. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
esau cairn
être pluricellulaire
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 48
Localisation : Dans l'ombre
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: [AT] Changelins   Lun 27 Avr 2009 - 21:04

Tristeplume a écrit:


Ben mince, ça me ferait mal qu'on stresse pour moi, tiens ! Faut pas dire ça, ça va me faire stresser de savoir que le CdL va stresser à cause de moi ! :rire:

Certains membres du CDL ont des dizaines de litres de destressant. T'inquiète pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristeplume
noyau atomique
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 45
Date d'inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Re: [AT] Changelins   Mar 28 Avr 2009 - 7:28

Et c'est censé être rassurant ? :rire:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain
molécule vitale
avatar

Nombre de messages : 274
Age : 51
Localisation : Arlon, Belgique
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: [AT] Changelins   Mar 28 Avr 2009 - 17:50

esau cairn a écrit:
Tristeplume a écrit:


Ben mince, ça me ferait mal qu'on stresse pour moi, tiens ! Faut pas dire ça, ça va me faire stresser de savoir que le CdL va stresser à cause de moi ! :rire:

Certains membres du CDL ont des dizaines de litres de destressant. T'inquiète pas.

A côté de la vie professionnelle, la vie d'un commitard de lecture me semble bien plus cool, non ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alainvalet.blogspot.com/
Nedeleg
Admin
avatar

Nombre de messages : 2242
Age : 52
Localisation : Saussay la Campagne
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: [AT] Changelins   Mar 28 Avr 2009 - 18:14

C'est parce que le noyau dur du CDL Argemmios n'est composé que de gens absolument géniaux (humainement parlant) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.argemmios.com
esau cairn
être pluricellulaire
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 48
Localisation : Dans l'ombre
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: [AT] Changelins   Mar 28 Avr 2009 - 19:53

Alcooliquement aussi ! drunken

Je pense être tout de même plus laxiste au CDL qu'au boulot. Je suis sans pitié au taff. Alors qu'une bonne scène de massacre m'émeut toujours un peu, mon côté sentimental quoi ? Jouer à transperce-moi d'Artagnan. Mordiou, je n'en ferai rien Portos mon ami! Assomez-moi ce malotrus avant qu'Aramis ne le larde telle une poularde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mia-
atome familier


Nombre de messages : 109
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: [AT] Changelins   Mar 28 Avr 2009 - 20:13

y a des endroits où on fournit les CDL en nutella, ici on est plutôt sur de l'alcoolique apparemment

ça fait des réunions genre dégustation chez les tontons flingueurs, et le dernier debout décide des textes qui restent?
Qui tient le mieux l'alcool dans st'affaire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedeleg
Admin
avatar

Nombre de messages : 2242
Age : 52
Localisation : Saussay la Campagne
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: [AT] Changelins   Mar 28 Avr 2009 - 20:36

Moi j'bois pas !

Pfff la réputation que ces messieurs vont nous faire, c'est dingue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.argemmios.com
Alain
molécule vitale
avatar

Nombre de messages : 274
Age : 51
Localisation : Arlon, Belgique
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: [AT] Changelins   Mer 29 Avr 2009 - 10:16

Mia- a écrit:
y a des endroits où on fournit les CDL en nutella, ici on est plutôt sur de l'alcoolique apparemment

ça fait des réunions genre dégustation chez les tontons flingueurs, et le dernier debout décide des textes qui restent?
Qui tient le mieux l'alcool dans st'affaire?

Le comité des tontons flingueurs lol!
Mais sur quoi on tire au fait ? scratch scratch
Sur le tire-bouchon pardi drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alainvalet.blogspot.com/
Tristeplume
noyau atomique
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 45
Date d'inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Re: [AT] Changelins   Mer 29 Avr 2009 - 12:05

Au moins, on sait avec quoi corrompre Esau Cairn (dommage qu'il soit connaisseur, un JB ou un Grant ne suffira pas à le contenter).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain
molécule vitale
avatar

Nombre de messages : 274
Age : 51
Localisation : Arlon, Belgique
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: [AT] Changelins   Mer 29 Avr 2009 - 13:10

Tristeplume a écrit:
Au moins, on sait avec quoi corrompre Esau Cairn (dommage qu'il soit connaisseur, un JB ou un Grant ne suffira pas à le contenter).

Oui, mais au bout du 4ème verre, il oublie de qui vient la bouteille, paraît même qu'il oublie de lire le texte, Wink et donc, ça ne sert pas à grand chose.

Qu'est qu'il ne faut pas raconter pour rétablir l'intégrité d'un CDL... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alainvalet.blogspot.com/
Isa
être pluricellulaire
avatar

Nombre de messages : 550
Age : 98
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: [AT] Changelins   Mer 29 Avr 2009 - 19:17

Nedeleg a écrit:
Moi j'bois pas !

Pfff la réputation que ces messieurs vont nous faire, c'est dingue !

Mince ! Moi qui me disais qu'en étant complètement bourré le CDL avait des chances de comprendre le génie transcendental mais ô combien abscons de mon texte !
Mais si le grand chef est sobre, où va-t-on ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isa.guso.over-blog.com/
Tristeplume
noyau atomique
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 45
Date d'inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Re: [AT] Changelins   Jeu 30 Avr 2009 - 6:45

Après, c'est peut-être une stratégie du grand chef. Elle écarte systématiquement les textes sélectionnés par le CdL après le quatrième verre. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
esau cairn
être pluricellulaire
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 48
Localisation : Dans l'ombre
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: [AT] Changelins   Jeu 30 Avr 2009 - 13:08

Mia- a écrit:
y a des endroits où on fournit les CDL en nutella, ici on est plutôt sur de l'alcoolique apparemment

ça fait des réunions genre dégustation chez les tontons flingueurs, et le dernier debout décide des textes qui restent?
Qui tient le mieux l'alcool dans st'affaire?

Mon film préféré yeepee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [AT] Changelins   

Revenir en haut Aller en bas
 
[AT] Changelins
Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Argemmios Editions :: Au sein de l'Argemmios :: les Annonces Argemmios (espace AT et publications) :: AT terminés-
Sauter vers: