Argemmios Editions

Le forum des éditions Argemmios
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [avis] Les Héritiers d'Homère

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Isa
être pluricellulaire
avatar

Nombre de messages : 550
Age : 98
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: [avis] Les Héritiers d'Homère   Sam 30 Jan 2010 - 16:51

Oliv a écrit:
Isa a écrit:
Tout d'abord, je tiens à signaler que quand je lis une antho, je critique toujours tous les textes. En tant qu'auteur débutante, je guette souvent les critiques des livres dans lesquels je parais et il n'y a rien de plus frustrant que de ne pas avoir une ligne sur son propre texte, je trouve.
Une seule chose à dire: merci. Grâce à toi, j'ai enfin la confirmation qu'une de mes nouvelles se trouvait effectivement dans cette antho. Et même si ce n'était pas ta préférée,

C'est tout le principe de cette longue critique et je suis contente que tu aies apprécié.
C'est très frustrant en tant qu'auteur de voir peu ou pas cité son texte. Ça ne veut pourtant pas dire qu'il soit mauvais. Mettons qu'un texte soit très bon mais pas "choquant" il sera, allez le 5ème dans l'ordre de préférence de tout le monde. Si tout le monde cite ses quatre préférés, il ne sera jamais cité, pourtant il a obtenu une grande constance dans les avis (5ème sur 19, c'est quand même bien).
En plus, sur une antho aussi longue, si on ne prend pas le temps de revoir les titres de tous les textes pour faire une critique de chacun, on se rappelle toujours plus des premiers et des derniers.
Pour finir, je me trompe peut-être mais je pense que beaucoup de gens auraient comme moi, aimé que ce texte soit un peu plus long. Je ne sais pas comment expliquer, mais tes personnages ne sont pas caricaturaux, ça se sent bien. On voit que ton Grand Roi est pris entre son orgueil et le poids de ses responsabilités, qu'il y a chez lui une étincelle qui ne demande qu'à s'allumer. Le personnage d'Hellespont aussi semble à la fois prisonnière des flots et à la fois heureuse de sa solitude, comme si une part d'elle tendait à se libérer et une autre à ce qu'on lui fiche la paix. Du coup, on voudrait voir l'histoire se développer plus et donner l'occasion à ces personnages de nous montrer leur richesse et leur profondeur.
Je crois que c'est ce petit quelque chose qui a manqué pour que ton texte soit plus souvent cité.

A part ça, j'ai conscience de m'amuser à "critiquer" (au sens constructif) un grand ancien des forums, comme s'il m'avait demandé conseil ^^
Mais je ne peux pas m'empêcher de le dire, parce que je pense qu'il y a de grandes qualités dans ce texte et que je trouve qu'il aurait mérité d'avoir plus de succès.


Oliv a écrit:
Pour ton interrogation concernant les descriptions, je crois que la réponse est simple: quelques mots judicieusement choisis sont, à mon sens, plus efficace pour stimuler l'imagination que les tartines descriptives à base d'innombrables adjectifs, adverbes et "mots qui font jolis" que certains auteurs nous servent jusqu'à plus soif... Enfin, c'est ainsi que je le vois.

Tout à fait d'accord avec toi.
Et ce commentaire était d'ailleurs une façon de dire que tu l'avais fait suffisamment subtilement pour que je ne m'en rende même pas compte. Tu as su trouver les quelques mots qui font naître une image et aussi une musicalité dans tes phrases qui m'a donné la BO.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isa.guso.over-blog.com/
Oliv
atome familier
avatar

Nombre de messages : 142
Age : 37
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: [avis] Les Héritiers d'Homère   Dim 31 Jan 2010 - 7:43

Isa a écrit:
A part ça, j'ai conscience de m'amuser à "critiquer" (au sens constructif) un grand ancien des forums, comme s'il m'avait demandé conseil ^^
Tu sais, j'ai beau être un "grand ancien des forums" - enfin, surtout d'un en particulier, mais il faut malheureusement croire que ma réputation a dépassé ses frontières - je commence seulement à atteindre un niveau convenable en tant qu'auteur. Je prends donc bien volontiers tout avis ou conseil... D'autant plus quand ils me paraissent tout à fait judicieux, comme celui-ci:

Isa a écrit:
Pour finir, je me trompe peut-être mais je pense que beaucoup de gens auraient comme moi, aimé que ce texte soit un peu plus long.

Pour tout dire, après avoir écrit cette nouvelle j'ai effectivement envisagé de l'étoffer jusqu'à en faire une novella, voire un roman. A mon avis, il y a la matière pour. Puis je suis parti sur d'autres projets et celui-ci est passé à la trappe... Mais peut-être y reviendrai-je dans quelques années, un peu comme l'avait fait notre Patronne avec les Débris du chaudron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedeleg
Admin
avatar

Nombre de messages : 2242
Age : 52
Localisation : Saussay la Campagne
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: [avis] Les Héritiers d'Homère   Dim 31 Jan 2010 - 9:25

Héhé, je ne sais pas si je suis un exemple à suivre, mais en tout cas, il y a des précédents nettement plus flatteurs et célèbres que moi !

Marion Zimmer Bradley, par exemple ! Plusieurs volumes de Ténébreuse étaient, à l'origine, des nouvelles publiées, qu'elle a développées en roman ensuite (notamment L'Héritage d'Hastur, si je ne me trompe pas).

_________________
Because when you can get hurt, you can love. (The vampire diaries)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.argemmios.com
Isa
être pluricellulaire
avatar

Nombre de messages : 550
Age : 98
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: [avis] Les Héritiers d'Homère   Dim 31 Jan 2010 - 9:40

Oliv a écrit:
Isa a écrit:
Pour finir, je me trompe peut-être mais je pense que beaucoup de gens auraient comme moi, aimé que ce texte soit un peu plus long.

Pour tout dire, après avoir écrit cette nouvelle j'ai effectivement envisagé de l'étoffer jusqu'à en faire une novella, voire un roman. A mon avis, il y a la matière pour. Puis je suis parti sur d'autres projets et celui-ci est passé à la trappe... Mais peut-être y reviendrai-je dans quelques années, un peu comme l'avait fait notre Patronne avec les Débris du chaudron.

Au plaisir de le lire peut-être un jour Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isa.guso.over-blog.com/
Lucie
molécule vitale
avatar

Nombre de messages : 270
Age : 58
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: [avis] Les Héritiers d'Homère   Ven 16 Avr 2010 - 7:50

Félicitations à Anthony dont "La Descente aux Enfers d'Orphée et Eurydice" est nominée pour le second tour du prix Merlin yeepee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-humeurs-de-svetambre.over-blog.com/
Griffe
molécule vitale
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 43
Date d'inscription : 20/08/2008

MessageSujet: Re: [avis] Les Héritiers d'Homère   Ven 16 Avr 2010 - 10:29

bravo khel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khellendros
noyau atomique
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 33
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: [avis] Les Héritiers d'Homère   Ven 16 Avr 2010 - 15:46

Merci à vous !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isa
être pluricellulaire
avatar

Nombre de messages : 550
Age : 98
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: [avis] Les Héritiers d'Homère   Dim 18 Avr 2010 - 15:01

Mon avis sur cette antho regroupé et remis au propre sur mon blog.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isa.guso.over-blog.com/
Nedeleg
Admin
avatar

Nombre de messages : 2242
Age : 52
Localisation : Saussay la Campagne
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: [avis] Les Héritiers d'Homère   Dim 18 Avr 2010 - 15:21

Merci Isa

_________________
Because when you can get hurt, you can love. (The vampire diaries)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.argemmios.com
Macada
cellule vivante
avatar

Nombre de messages : 457
Age : 53
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: [avis] Les Héritiers d'Homère   Dim 18 Avr 2010 - 16:42

Oui, merci Isa ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antrelire.over-blog.com/
Isa
être pluricellulaire
avatar

Nombre de messages : 550
Age : 98
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: [avis] Les Héritiers d'Homère   Dim 18 Avr 2010 - 18:11

Ce serait chouette si ça faisait au moins un ou deux lecteurs de plus. Cette antho le mérite vraiment bounce

C'est d'ailleurs marrant, en refaisant ma critique, je me faisais la réflexion que cette anthologie avait une marque assez particulière. Il y a plus de textes qui ne m'ont pas accrochée que dans celles que je lis en général. Mais il y a aussi plus de textes qui m'ont littéralement transportée (dont Sémélé qui a pourtant déplu à certains lecteurs). On sent que les nouvelles sont choisies avec passion, quitte à prendre des risques. Personnellement, j'adore le résultat Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isa.guso.over-blog.com/
Nedeleg
Admin
avatar

Nombre de messages : 2242
Age : 52
Localisation : Saussay la Campagne
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: [avis] Les Héritiers d'Homère   Dim 2 Mai 2010 - 17:08

Rana Toad a aimé aussi Les Héritiers d'Homère !

http://ranatoad.blogspot.com/2010/05/les-heritiers-dhomere.html

Jess et Oliv', y a du miel pour vous dans cette chronique Wink

_________________
Because when you can get hurt, you can love. (The vampire diaries)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.argemmios.com
Silmarwen
nucléon
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 44
Localisation : Jura - Sous les arbres
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: [avis] Les Héritiers d'Homère   Lun 3 Mai 2010 - 14:39

Toutes mes excuses si le lien a déjà été publié. Comme je n'ai jamais eu de nouvelles ou de réponses à l'envoi de ma chronique il y a un moment de cela par mon responsable sur le site du fantastique.net (d'ailleurs les mises en ligne au niveau littéraire sont réduites à rien ou presque sans avoir la moindre explication). Je me suis permis après pratiquement un an à attendre la mise en ligne de publier ma chronique sur mon blog personnel. Cela ne fait pas très sérieux et je m'en excuse mais c'était pour moi la seule manière pour que mon avis ne soit pas perdu.

Les héritiers d'Homère sur Myspace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lefantastique.net
Nedeleg
Admin
avatar

Nombre de messages : 2242
Age : 52
Localisation : Saussay la Campagne
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: [avis] Les Héritiers d'Homère   Lun 3 Mai 2010 - 15:22

Merci d'avoir posté, Silmarwen, je n'avais effectivement pas eu connaissance de ta chronique, et je suis bien heureuse de pouvoir enfin la lire !

J'espère que tou va bien pour toi, depuis ton déménagement.


_________________
Because when you can get hurt, you can love. (The vampire diaries)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.argemmios.com
Sylmar
nucléon
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 34
Localisation : Nice
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: [avis] Les Héritiers d'Homère   Ven 7 Mai 2010 - 9:42

J'ai fait l'acquisition des Héritiers d'Homère il y a quelques mois. J'ai donc, certes, mis du temps à lire l'anthologie mais je ne regrette pas.
D'ailleurs, j'ai repris depuis le départ, histoire d'aborder le tout avec un oeil neuf ; le fait est que je suis parfaitement ignare quant à la mythologie grecque, et qu'à ma première lecture, j'avais picoré par ci par là en ayant l'impression de manquer quelque chose... ce qui m'avait assez frustré.

Au final, il m'a de temps en temps manqué la dimension allusive de certaines nouvelles ; en en prenant connaissance à travers le lexique de fin, certaines se sont davantage révélées, quand d'autres ont continué à me paraître bien foutues et très agréables à lire. Tout ça pour dire que là où j'avais cru voir un obstacle, il n'y en a pas en fait.

La bouteille, le barbu et le sens du monde :

Une nouvelle qui m'a plu par son cadre, moins dans sa forme. Rien à redire au style mais quelque part, j'ai trouvé le développement un peu abrupt. La trouvaille, en elle même, de ce personnage et de ce qui va lui arriver m'a séduit ; disons que le passage dans le bar ne m'a en revanche pas vraiment convaincu, comme passage obligatoire de la "révélation" au lecteur. En cela les mots de Dyonisos sont un peu trop "éclairés", audibles au point de voir notre héros le croire un peu siphoné. Ce qui suivait, l'escapade vers le terrain vague entre autres, m'a semblé plus dans le ton, si on peut dire, sachant que ce n'est pas "ma" nouvelle. Du bon et du moins bon, pour moi.

La caverne des centaures mâles :

Une nouvelle qui interpelle ; je ne sais pas si le côté Œdipien se devine par les mots ou se ressent à la lecture, probablement les deux. Ca m'a parlé d'assez près, on pourrait dire. Le style m'a paru assez fluide, peu de choses à dire de ce côté là. Bien apprécié la sensation d'étrangeté qui se dégage du texte, tant par un "sensation d'avoir les extrémités empesées de glaise" que par ce passage décrivant l'arrivée des centaures dans la grotte, observée de derrière un rideau. Un monde perceptible derrière. C'est une de mes préférées dans l'anthologie, en tout cas.

La mort d'Héraclès :

Apprécié et bienvenu, ce petit intermède. Le Choeur et le Coryphée m'ont intrigué : c'est un recours classique, dans la ...poésie grecque, ou dans le théâtre ? En tout cas j'ai apprécié leurs interventions autant que les enjeux de la scène principale.

Le syndrome de Midas :

Une lecture sur laquelle je suis partagé. Apprécié le style, la clarté de l'exposé, et la façon de dépeindre la chute du trader. Très bien fait à ce niveau là. Là où j'ai été moins conquis, c'est à ce qui précède le dénouement : la tentative de rattraper l'aspect mythologique, en le faisant expliciter par le Cercle, m'a paru un peu "tassée" quelque part, comme si le propos en sortait alourdi. Surpris, par la suite, par la tournure des évènements et ces lignes très courtes, où la nature démoniaque des collègues est révélée dans toute sa mesure, alors qu'ils le traînent sur ce brancard, d'opération en opération. La fin est assez obscure, je n'ai pas saisi sur quel plan ce "nocher" se situait. L'allusion à la section "Recherche" du fonds d'investissement m'a échappé également.
Ca reste quand même un bon moment de lecture.

Le pacte d'Hécate :

Un des textes qui m'ont parus obscurs, dans leur sens et dans le déroulé des évènements, d'un point de vue mythologique j'entends. Je me suis d'abord demandé s'il s'agissait d'une scène connue de celle-ci, réécrite et ré-interprétée ; or, si j'ai bien compris, il s'agit à la fois de détourner le classique enlèvement de Perséphone par Hadès, et d'opter pour la version où les Erinyes sont issues de ces deux-là. Il s'agit aussi, en se servant de la nature particulière/double de Hécate, d'imaginer quelles ont été ses manigances. Voilà ce que j'en ai compris ; et pour le texte en lui même, je l'ai apprécié tout en lui trouvant un aspect assez complexe, du point de vue des implications de Hécate, notamment. Au delà du Bien et du mal, pourrait-on dire (même si ceux là ne sont pas des composantes de la mythologie grecque) ; une scène mythologique, qui n'appelle pas de jugement, et qui nous laisse un peu "spectateurs", à entendre de manière plutôt positive. J'ai bien aimé.

Aube :

Une ambiance assez pesante, dans sa lumière. Texte dont j'ai du reprendre à l'instant quelques passages pour m'en souvenir, et pour me rappeler que j'en avais apprécié la lecture, pourtant. Je n'ai pas été particulièrement fan du style, un peu trop épuré et, comme je l'ai vu ailleurs sans me rappeler où, sujet aux répétitions. Il me semble qu'elles sont voulues et qu'elles participent de l'ambiance. Un beau texte quand même, très honnêtement, et pas larmoyant. Le ton est adéquat et évite justement ce piège.

Cet éternel orgueil :

Pas très convaincu par cette nouvelle. La chute a quelque chose de "téléphoné" (pardon pour l'anachronisme !), en ça que, si elle fait référence à la cruauté des Dieux, et qu'elle restitue bien cet aspect arbitraire et sans pitié de leur jugement, je n'ai pas été transporté par l'histoire, et pas vraiment intéressé. Je ne sais pas si j'ai loupé le ton, et/ou snobé la cruauté d'Athéna, mais ça ne m'a pas parlé plus que ça. Peut-être le style s'était-il fait trop discret pour moi, je sais pas bien...

Prisonnier de son image :

Je vais peut-être aller à contre sens, pour beaucoup, mais cette nouvelle ne m'a pas emballé. A la relecture, j'ai constaté que mon souvenir d'un style poussif était erroné ; il n'en est rien, c'est plutôt bien écrit même, mais la chute ne m'a pas convaincu, et un je ne sais quoi m'a empêché d'avoir de l'empathie pour les personnages. La gamine dépressive et son traitement notamment, son ton sur la fin, quand elle l'appelle... un peu cauchemardesque, tout ça, trop glauque même, car trop lié à la réalité de certaines personnes. Désolant, poignant et tout ce qui va avec, quand on connaît, de près ou de loin (de loin pour moi). C'est donc moi qui ai un problème avec ce texte, de ce point de vue là. Je reconnais par contre que le traitement du "narcissisme" est bien pensé et original, seulement, à ce sujet, la fin me paraît s'être précipitée, et me paraît avoir "sauvé" l'auteur, l'avoir rattrapé de justesse avant qu'il ne trouve pas son dénouement ! De façon générale, pas très éprouvé par cette nouvelle.

Mayday :

Incisif, très bien écrit comme ce qui j'ai pu lire d'autre de l'auteur. Il m'était comme sorti de la tête que je pouvais, de temps en temps, tenter de faire un rapprochement entre le titre d'une nouvelle et la mythologie. :transpire: Alors Médée... longtemps, longtemps après, j'ai compris.
Le texte est quand même très court, trop court certainement pour que je puisse l'apprécier autant que d'autres. Le fait que je n'y aie rien compris un temps durant a peut-être laissé une empreinte durable, aussi.

L'esprit de l'Hellespont

Une autre de mes préférées dans l'antho. Qualités allégorique, présence réelle des personnages, et un monde lointain qui apparaît, qui se matérialise dans la progression bien réglée du récit. Je trouve que par ses qualités d'abstraction, sa formulation et sa langue, le texte gagne une véritable portée, une véritable densité, pour se hausser au niveau du conte. Comme le disait Isa d'ailleurs, je l'aurais volontiers aimé plus long. Et comme je le disais aussi à Oliv, le texte est par endroits elliptique, et supporterait probablement une rallonge, mais il est quand même bien comme ça, en attendant.

Nyctalê de Samothrace :

Lecture un peu délicate, j'ai eu du mal à rentrer dedans. L'histoire est plaisante mais je l'aurais davantage apprécié si le style et la structure s'étaient faits plus "pêchus". En tout cas le thème est original.

Le chêne et le tilleul :

Simple. Beau texte également. J'ai apprécié l'exposé clair, sans longueurs, et le portrait paisible offert par Philémon et Baucis.

L'hospitalier :

En voilà encore une qui atterrit en haut de mon classement : rien à redire sur celle-ci. Le fait que tout soit écrit d'avance ne m'a en rien gêné, et au contraire, je me suis pris à croire que tout pouvait changer. C'était sans compter la nécessaire tragédie, et le fait que les oracles font les destins.
Entre parenthèses, ce qui me rebutait de prime abord dans la mythologie grecque, c'était cet aspect arbitraire quant aux jugements des Dieux. Ici, c'est la matériau idéal d'une histoire certes déjà écrite, mais dont les ressorts fonctionnent à merveille, et parviennent à élever le tout, ici aussi, à la hauteur du conte.

La descente aux Enfers d'Orphée et d'Eurydice :
Nouvelle plaisante à lire. Pas adhéré complètement au style, mais apprécié la transposition du mythe ; pas toujours convaincu par le déroulement des évènements, un peu perdu de vue une réflexion attendue sur la place de l'art d'Orphée dans son couple, mais au final, un portrait attrayant.

Pierce's Track : the Maid and the Highway :

Honte à moi, mais évidemment, j'ai loupé quelque chose en ne lisant pas "Persée" dans le titre. Egalement en ne captant rien à propos de Andra enchaînée à un rocher. Par ses parents, qui plus est ! C'était au moins gros comme une montagne, mais rien vu ! J'ai loupé, avec tout ça, un peu plus du comique de la nouvelle, mais ai quand même réussi à l'apprécier. Pour quoi ? Pour le décalage, pour l'écriture aussi par endroits. En relisant, j'ai pu apprécier la chose dans son ensemble. Voilà, lecture sympathique et bienvenue. Je mets aussi celle-ci dans mon "top", de façon un peu différente des autres, mais je la mets quand même.

On approche de la fin de l'antho, et les approches de chacun ont doucement varié. Un petit mot au passage pour les anthologistes, le déroulement est appréciable. Je ne sais pas ce quelles autres portes ont été fermées en faisant ce choix quant à l'enchaînement des nouvelles, mais le présent résultat est chouette.

Les sept derniers païens :

Problème avec cette nouvelle : je n'ai pas accroché à la narration. Des passages intéressants, une nouvelle assez ambitieuse, mais qui pour moi n'a pas rendu tout son sel. Il m'a manqué une ligne directrice plus franche ; si elle existe, j'ai eu la sensation d'avoir un texte très condensé, faisant un peu trop l'impasse sur certaines longueurs "indispensables". J'ai eu la sensation d'avoir affaire à une novella très raccourcie. Dommage, je sens que le texte a quelque chose, mais j'ai un peu peiné durant la lecture. J'imagine qu'involontairement, ce narrateur me rappelle un certain don Benvenuto, et que si le caractère du Celte nous marque durant ce récit, il nous paraîtra forcément plus effacé que celui du Ciudalien. Une comparaison qui n'a pas lieu d'être, mais qui n'en est pas moins inévitable ; l'autre est tellement grandiloquent ! Je relirais les sept derniers païens dans quelque temps, pour voir si j'ai pas été perturbé outre mesure...

Sémélé :

Bonne claque, celle-ci. Sans conteste parmi mes préférées ; habile, la langue est adaptée, le rythme impitoyable et l'intérêt du texte à son maximum. Pour moi, parfaite adéquation du fond et de la forme, qui en fait une des plus réussies de l'anthologie. Je n'ai saisi l'aspect mythologique qu'après coup, mais le texte était tout autant digne d'intérêt.

Firestarter :

Un peu passé à côté de Firestarter. Curieusement, le rythme ne m'a pas porté, et les images non plus. Pourtant, je reconnais que l'idée est bonne. A relire, et vous trouverez ce message édité peut-être.


--------


Voilà, de bons moments passés dans ces pages, sans conteste. Maintenant, j'attends le Butin !
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedeleg
Admin
avatar

Nombre de messages : 2242
Age : 52
Localisation : Saussay la Campagne
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: [avis] Les Héritiers d'Homère   Ven 7 Mai 2010 - 10:50

Merci beaucoup pour ce retour très détaillé et très argumenté, qui fera certainement plaisir à tous les auteurs au sommaire, et qui fait déjà très plaisir aux anthologistes !

Avant le Butin d'Odin, dans la même collection, il y aura d'abord Chants de Totems Wink

_________________
Because when you can get hurt, you can love. (The vampire diaries)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.argemmios.com
Macada
cellule vivante
avatar

Nombre de messages : 457
Age : 53
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: [avis] Les Héritiers d'Homère   Ven 7 Mai 2010 - 10:56

Grand merci de ce retour, Sylmar ! yeepee

Très contente et touchée de ce que mon centaure t'inspire. blush
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antrelire.over-blog.com/
Sylmar
nucléon
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 34
Localisation : Nice
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: [avis] Les Héritiers d'Homère   Ven 7 Mai 2010 - 12:19

Oui, chouette nouvelle et la relecture l'a encore confirmé !
Alors on attend le Butin, et Chants de Totem, qui j'avoue m'intrigue pas mal ! A bientôt ! drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessae
cellule vivante
avatar

Nombre de messages : 419
Age : 34
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: [avis] Les Héritiers d'Homère   Mar 11 Mai 2010 - 12:10

Juste un petit mot (je ne savais pas où le mettre) pour signaler que la nouvelle de Romain Lucazeau: Les Sept Derniers Païens a été sélectionnée dans la catégorie Nouvelle pour le prix Imaginales 2010.

Bravo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hier-et-demain-ici-et-ailleurs.fantasyblog.fr
Lucie
molécule vitale
avatar

Nombre de messages : 270
Age : 58
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: [avis] Les Héritiers d'Homère   Dim 16 Mai 2010 - 15:52

Et non seulement elle est nominée, mais en plus elle est lauréate !!! Bravo Romain, bravo Nathalie et Jean, et bravo les éditions Argemmios yeepee

La source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-humeurs-de-svetambre.over-blog.com/
Macada
cellule vivante
avatar

Nombre de messages : 457
Age : 53
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: [avis] Les Héritiers d'Homère   Dim 16 Mai 2010 - 16:33

Félicitations à Romain Lucazeau !
cheers

Félicitations à Argemmios !
cheers

cowdance cowdance cowdance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antrelire.over-blog.com/
Nicky
molécule vitale
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 36
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: [avis] Les Héritiers d'Homère   Dim 16 Mai 2010 - 17:12

Yoohooo ça déchire ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sol
nucléon
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 50
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: [avis] Les Héritiers d'Homère   Dim 16 Mai 2010 - 17:15

Féloches ! yeepee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedeleg
Admin
avatar

Nombre de messages : 2242
Age : 52
Localisation : Saussay la Campagne
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: [avis] Les Héritiers d'Homère   Dim 16 Mai 2010 - 17:22

Et c'est par ce topic que je l'apprends, lol.

Du coup, Romain sera présent aux Imaginales

Mais je suis triste pour Krystal. Plusieurs fois qu'elle est nominée, et toujours pas récompensée...

_________________
Because when you can get hurt, you can love. (The vampire diaries)


Dernière édition par Nedeleg le Dim 16 Mai 2010 - 17:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.argemmios.com
esau cairn
être pluricellulaire
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 48
Localisation : Dans l'ombre
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: [avis] Les Héritiers d'Homère   Dim 16 Mai 2010 - 18:13

Félicitations !!! Une belle récompense pour l'auteur, le CDL et la Dir. Litt.

Festoyons :pastis:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [avis] Les Héritiers d'Homère   

Revenir en haut Aller en bas
 
[avis] Les Héritiers d'Homère
Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Fitzgerald, Marie] Les héritiers passent à table
» [Honaker, Michel] Terre noire - Tome 3: Les héritiers du secret
» Avis à celles qui ont la cuttlebug!!! MAJ page 4 le 12-03
» Avis de marché - Paris - église Ste Marguerite - Lot 1 peinture murale
» Avis de marché - Marseille - crypte de l'abbaye Saint Victor - Lot 3 archéologie du bâti, lot 4 conservation-préventive décor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Argemmios Editions :: Quand l'Argemmios rayonne :: Auteurs et titres Argemmios-
Sauter vers: