Argemmios Editions

Le forum des éditions Argemmios
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Il faut lire de tout... et surtout ce qu'on n'aime pas

Aller en bas 
AuteurMessage
Nedeleg
Admin
avatar

Nombre de messages : 2242
Age : 51
Localisation : Saussay la Campagne
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Il faut lire de tout... et surtout ce qu'on n'aime pas   Lun 22 Nov 2010 - 19:39

Cette phrase m'ayant titillée, je vous propose d'en débattre ici (car cela n'aurait pas sa place dans le topic compilant les avis et chroniques consacrés au recueil de Charlotte Bousquet).

Si je suis d'accord avec la première partie de la proposition, la seconde me laisse dubitative.

Il faut lire de tout... bien évidemment. Il faut s'essayer au moins une fois à tous les styles, tous les genres. Ce n'est pas la première fois que je le déclare. Du roman, de la nouvelle, mais aussi de la poésie, du théâtre, des essais, des articles d'encyclopédie, des articles de journaux, de la biographie, du texte religieux, du témoignage, du reportage... et j'en oublie.

Cela étant posé, une fois qu'on a goûté à tout et pu cerner ses préférences, faut-il négliger celles-ci au profit de ce qui nous rebute ?

Quand on ne paie pas les livres, parce qu'on a la chance de pratiquer une activité qui permet d'en obtenir gratuitement au titre des services de presse, et quand on dispose de beaucoup de temps pour le loisir lecture, on peut se permettre, effectivement, des excursions (ou incursions) en des contrées d'apparence inhospitalière. Tamiser le sable, trier les déchets, jusqu'à trouver la perle non prévue qui donne toute sa justification et sa beauté à la chose.

Mais quand on dispose de peu de temps et de peu d'argent, et alors que l'achat des livres peut peser lourdement sur les finances d'une famille ayant des enfants à nourrir, je crois parfaitement légitime de consacrer son budget "livres" en priorité aux ouvrages qui nous attirent.

J'irai même plus loin : en ce qui me concerne, je préfère utiliser mon peu d'argent à soutenir les auteurs que j'aime (et qui en ont besoin) plutôt que de les couler parce que j'aurais, à la place, donné cet argent à des auteurs que je n'aime pas. Je crois qu'en devenant éditrice malgré les circonstances que d'aucuns ici connaissent, j'ai suffisamment donné dans le masochisme (cf certain billet : http://metierediteur.wordpress.com/2010/11/02/comment-je-suis-devenue-masochiste-editrice/ ) Wink

Reste la possibilité de fouiller dans les étagères de sa bibliothèque municipale, pour se plonger à moindre coût dans ces ouvrages qu'on n'aurait pas envie d'acheter... Mais pour cela, encore faudrait-il avoir une bibliothèque municipale près de chez soi (pas mon cas) et que celle-ci soit suffisamment bien achalandée (or certaines font preuve, assez curieusement, de l'étroitesse d'esprit qu'on me soupçonne de posséder...)

Bon, et qu'en est-il pour vous, usagers de ce forum ? Comme écrit en tête de topic, j'aimerais qu'on en débatte vraiment. Mon avis n'est que mon avis, après tout, et je suis sincèrement curieuse de connaître votre ressenti.

Very Happy


_________________
Because when you can get hurt, you can love. (The vampire diaries)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.argemmios.com
Sand
noyau atomique
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 41
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: Il faut lire de tout... et surtout ce qu'on n'aime pas   Lun 22 Nov 2010 - 20:47

Mon temps est précieux, même si c'est gratuit, quand je n'aime pas, je n'ai pas envie de me forcer...

(je suis en train de le faire, parce que c'est un cadeau, parce que c'est une amie qui me l'a donné, parce que quand même j'ai bien envie de connaitre le fin mot de l'histoire et que le livre n'est pas bien gros, ça tient dans le sac pour le métro, mais bon sang que je déteste le parti-pris référentiel de l'auteur, qui, en 18 pages, nous a déjà cité au moins 10 références à des "chefs d'oeuvre" culturels ! (le peintre est un croisement de Ben et je-sais-plus-quel-autre-artiste-médiatique, il passe ses vacances dans un cabanon comme celui que Beineix a mis en scène dans son adaptation du bouquin de Djian, 37°2 le matin, etc, etc) oh, et c'est vulgaire par moment, pour faire bonne mesure)(je garde l'espoir que ça s'améliore petit à petit...)

Enfin, quelque part, ça me rappelle ce qu'il ne faut pas faire, et ce que je ne sélectionnerai jamais au grand jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedeleg
Admin
avatar

Nombre de messages : 2242
Age : 51
Localisation : Saussay la Campagne
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Il faut lire de tout... et surtout ce qu'on n'aime pas   Lun 22 Nov 2010 - 20:52

Ben justement, déjà, au sein d'un comité de lecture, on lit tellement de choses qui ne plaisent pas, pour faire le tri et espérer trouver le manuscrit qui donnera envie de le publier...

Faut-il s'en rajouter une couche pendant son temps de loisir ?

_________________
Because when you can get hurt, you can love. (The vampire diaries)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.argemmios.com
Sand
noyau atomique
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 41
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: Il faut lire de tout... et surtout ce qu'on n'aime pas   Lun 22 Nov 2010 - 21:53

Il ne faut jamais rien du tout en rien ! ^^

Mais on peut, pourquoi pas... De temps en temps. Histoire de se rappeler pourquoi on n'aime pas, et aussi de pouvoir répondre "j'ai essayé" aux emmerdeurs qui pensent que si on n'aime pas, c'est qu'on n'a pas lu les "bons".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sol
nucléon
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 50
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Il faut lire de tout... et surtout ce qu'on n'aime pas   Lun 22 Nov 2010 - 22:04

Se forcer ? Quel vilain mot. Je n’ai pas assez de temps pour lire un centième de ce qui me fait envie, alors, hein, me forcer… Quelle idée bizarre !

J’ai toujours beaucoup aimé lire (même si j’ai arrêté faute de temps pendant une longue période), et il y a assez peu de livres qui nécessiteraient que je me force pour les ouvrir si je les avais sous la main. Je suis curieuse et je n’ai pas beaucoup d’a priori en matière de lecture. Certains me font plus envie que d’autres, par contre. Et puis j’ai appris récemment à être capable de refermer un pavé avant la dernière page s’il m’ennuie au-delà du raisonnable (pas trop vite, je suis quand même un peu têtue), mais ça ne m’est pas arrivé très souvent d’avoir besoin de le faire.

J’ai découvert, tout aussi récemment, qu’on classait ardemment les livres en genres et sous-genres et peut-être même plus. Eh bien je m’en fous pas mal. Il faut que le livre me tente, par l’écriture, ou par l’histoire, ou par ce que j’en ai entendu dire, qu’importe. Tous les genres (puisqu’il y en a !) ne me font pas envie avec la même fréquence mais tous peuvent y prétendre, et si un livre me fait de l’œil, ce n’est certainement pas son « étiquette » qui m’arrêtera, d’autant que certaines sont parfois contestables.

J’ai gagné il y a quelques années une bonne quarantaine de livres à deux concours de nouvelles successifs, je les ai donc pas choisis mais je les ai tous lus (non, pardon… je n’ai pas lu l’espèce de petit machin sur l’art et la manière de cultiver les plantes d’intérieur !)
Je les ai tous abordés avec à peu près le même appétit. J’en ai refermé un avant la fin, et il y en a un autre que j’aurais mieux fait de ne pas terminer non plus. Il y avait des livres oubliables, bien sûr, mais pas mal de belles trouvailles, un qui a touché profondément à ce que je suis et à mon histoire sans que je l’aie vu venir, et un énorme coup de cœur littéraire.

Alors, se forcer, non, je ne me sens pas tellement concernée. Se forcer à quoi ? Pour quoi ?
Ce qui me limite c’est le temps, pas l’envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isa
être pluricellulaire
avatar

Nombre de messages : 550
Age : 98
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Il faut lire de tout... et surtout ce qu'on n'aime pas   Mar 23 Nov 2010 - 6:56

Tout comme toi, j'ai tiqué sur la deuxième partie de la phrase. Essentiellement à cause du "surtout".
Je pense que si tous les gens qui ont lu deux bouquins de space op et ont du coup décrété que l'Imaginaire c'était tout pourri, se "forçaient" à lire d'autres choses, ça ferait du bien à notre genre adoré. Donc, bon, faire l'effort de revenir à quelque chose qu'on *pense* ne pas aimer, ça peut permettre de découvrir autre chose. Faut-il encore être bien conseillé et renseigné (genre ne pas confondre Space Op' et SF en général et encore moins Imaginaire).

Maintenant, si on replace la phrase dans son contexte. Par BlogOBook, les livres ne sont pas payants. Donc Théo a raison de temps en temps d'en profiter pour essayer d'autres choses puisque ça n'a rien à voir avec son budget. Reste que pour une critique pertinente, c'est plus mitigé. Mais il a l'honnêteté de le préciser, ce que je trouve bien. Faut juste espérer que BoB n'applique pas cette maxime tout le temps (à cause du "surtout") parce que sinon, les critiques ne doivent pas souvent être sympas affraid

À titre perso, j'aurais du mal à exprimer un avis. Il n'y a rien que je n'aime pas. Tout se fait par une rencontre avec un livre ou un auteur. Ce qui fait que j'ai toujours plein de trucs que j'aimerais lire et pas le temps/pas les sous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isa.guso.over-blog.com/
Nedeleg
Admin
avatar

Nombre de messages : 2242
Age : 51
Localisation : Saussay la Campagne
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Il faut lire de tout... et surtout ce qu'on n'aime pas   Mar 23 Nov 2010 - 7:44

Il existe tout de même des ouvrages qui me rebutent.

Exemple : les livres écrits par des hommes politiques, pour exposer leurs beaux programmes. J'ai beau savoir qu'il vaut mieux connaître son "ennemi" pour mieux le combattre, je tiens aussi à la santé de mes nerfs, et je sais trop l'effet que produirait sur moi ce genre d'ouvrages.

Autre exemple : les prétendues autobiographies de peoples inintéressants mais médiatisés, et dont on sait qu'ils ne seraient pas capables d'aligner trois phrases correctes par eux-mêmes.

Autre exemple : les livres écrits par des gourous prosélytes.

Autre exemple : les livres qui proposent des régimes miracles.

Autre exemple : les livres délibérément glauques parce que c'est bien et ça fait vendre.

Autre exemple : les livres écrits par des auteurs dont je sais par exéprience qu'ils ne sont pas rigoureux, qu'ils ne respectent aucune vérité scientifique, géographique, historique (pour faire rapide, car je sais bien que la vérité historique est très subjective et sujette à fluctuation) alors même qu'ils prétendent pourtant ne pas écrire d'uchronie.

Autre exemple : les livres écrits par des auteurs qui n'ont rien d'autre à faire de leur plume que de parler de leur nombril tout en se regardant écrire avec de grands effets de manche pompeux.




_________________
Because when you can get hurt, you can love. (The vampire diaries)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.argemmios.com
Chwip
atome familier
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 32
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Il faut lire de tout... et surtout ce qu'on n'aime pas   Mar 23 Nov 2010 - 7:52

Je pense qu'il faut lire de tout et aussi ce qu'on n'aime pas dans des métiers comme libraire :ange:
Pour pouvoir dire au gens "oui, c'est de la chick'litt pour fillette avec du cheval, si elle n'aime que ça tant pis, tant qu'elle lit." "Non, ce livre de vampires ne convient pas pour les moins de 14 ans, même si elle adore ces histoires-là".
Le reste du temps, on ment ou on biaise "Oui, Cherub fait un carton auprès des garçons de son âge", " Ce livre-ci est très drôle *d'après quelqu'un d'autre qui l'a commencé*"
En général on se partage les daubes. Chacun fait un résumé de l'histoire / points de trucs-de-minette / grosses nazeries pour rire un peu. Ça permet de faire comme si.
Heureusement qu'on se passe aussi les bons bouquins, sinon ce serait à pleurer.

Et puis, peut-on critiquer ce que l'on n'a pas lu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedeleg
Admin
avatar

Nombre de messages : 2242
Age : 51
Localisation : Saussay la Campagne
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Il faut lire de tout... et surtout ce qu'on n'aime pas   Mar 23 Nov 2010 - 8:04

Donc j'ai droit à une dispense, vu que je ne suis ni critique/chroniqueuse, ni libraire ? :ange:

(Entre nous, le libraire tel que tu le décris tourne à l'espèce en voie de disparition).

_________________
Because when you can get hurt, you can love. (The vampire diaries)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.argemmios.com
Oph
molécule vitale
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 39
Date d'inscription : 27/08/2009

MessageSujet: Re: Il faut lire de tout... et surtout ce qu'on n'aime pas   Mar 23 Nov 2010 - 8:12

Et moi donc ! Pensez-vous, je ne suis même pas éditrice.

Le fait est que je consacre un temps ridiculement court à la lecture dès lors que je ne prends pas les transports (or là, c'est parti pour que je ne les reprenne plus avant, au mieux, l'été prochain). En ce moment, je tourne à quelque chose entre un et deux livres par mois. Dans ces conditions, et avec une dizaine de bouquins dans ma pile à lire, il est évident que je vais prioriser : livres d'auteurs et/ou d'éditeurs que je soutiens. Et rien d'autre.
Quand j'ai le temps de m'ouvrir un peu plus à d'autres types de lecture, je le fais, et parfois j'en suis ravie. Par exemple, j'ai enfin lu La première gorgée de bière de Philippe Delerm au mois de juillet et j'ai adoré (bien que le passage sur les espadrilles m'ait fait penser à un sketch des Nuls).
Mais là, en ce moment, je suis bookée jusqu'en février 2011, et encore, c'est sans compter sur les achats que je vais forcément faire à Sèvres. :ange:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiresdoph.blogspot.com
Chwip
atome familier
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 32
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Il faut lire de tout... et surtout ce qu'on n'aime pas   Mar 23 Nov 2010 - 19:09

Nedeleg a écrit:
(Entre nous, le libraire tel que tu le décris tourne à l'espèce en voie de disparition).

Ah ? Tu trouves ? Et c'est une bonne ou une mauvaise chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedeleg
Admin
avatar

Nombre de messages : 2242
Age : 51
Localisation : Saussay la Campagne
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Il faut lire de tout... et surtout ce qu'on n'aime pas   Mar 23 Nov 2010 - 19:17

Une mauvaise. C'est bien mieux quand le libraire lit les livres et peut conseiller utilement les lecteurs potentiels. Mais de plus en plus on rencontre des libraires qui regardent le titre, l'illu de couv, le prix, et ne lisent même pas le 4ème de couv pour décider de commander ou pas l'ouvrage.

_________________
Because when you can get hurt, you can love. (The vampire diaries)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.argemmios.com
Chwip
atome familier
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 32
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Il faut lire de tout... et surtout ce qu'on n'aime pas   Mer 24 Nov 2010 - 18:37

Quand le libraire sera payé pour lire, il y en aura plus avec du vrai conseil. Malheureusement, il est payé pour faire de la gestion de stocks, de la vente pure et du rangement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
esau cairn
être pluricellulaire
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 48
Localisation : Dans l'ombre
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Il faut lire de tout... et surtout ce qu'on n'aime pas   Jeu 25 Nov 2010 - 14:54

Nedeleg a écrit:
Ben justement, déjà, au sein d'un comité de lecture, on lit tellement de choses qui ne plaisent pas, pour faire le tri et espérer trouver le manuscrit qui donnera envie de le publier...

Faut-il s'en rajouter une couche pendant son temps de loisir ?

Sûrement pas. Trop peu de temps pour le gaspiller, je sélectionne ce que je lis et depuis peu j'interromps si cela ne me plaît pas. Le premier à inaugurer ce nouveau mode de lecture est Le festin nu de Burroughs. J'ai du mal à comprendre factuellement comment les dir. litt. de Folio SF ont pu décider de le publier dans cette collection. Ils n'ont pas dû avoir leur mot à dire, le roman étant trop sulfureux pour le grand public, autant le caser dans un genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belgarion
noyau atomique
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 42
Localisation : Riva, accessoirement à Lille
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Il faut lire de tout... et surtout ce qu'on n'aime pas   Ven 26 Nov 2010 - 21:31

En tant que chroniqueur, je suis un peu partagé. Souvent, je choisis les livres qui m'intéressent (au moins sur le sujet). D'autres me sont plus ou moins imposés, pour des raisons diverses et variées. Ceci dit, j'ai eu d'excellentes surprises dans des livres que je n'ai pas "choisi", et d'autres bien moins bonnes dans ceux qui étaient de mon choix de prime abord.

Maintenant, en tant qu'acheteur, il est bien évident que je vais aller piocher dans mes lectures de prédilections. Et sans vergogne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://climaginaire.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il faut lire de tout... et surtout ce qu'on n'aime pas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il faut lire de tout... et surtout ce qu'on n'aime pas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il ne faut pas croire tout ce que l'on vous raconte...
» Captain Biceps
» Fairy Tail X Rave !
» Style et genre de manga
» Un grand mélange de tout et surtout de photos pas géniales .......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Argemmios Editions :: Ceux qui ont empoigné l'Argemmios :: Bavardages littéraires-
Sauter vers: