Argemmios Editions

Le forum des éditions Argemmios
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Avant que n'enfle la rumeur

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nedeleg
Admin
avatar

Nombre de messages : 2242
Age : 52
Localisation : Saussay la Campagne
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Avant que n'enfle la rumeur   Dim 31 Juil 2011 - 8:53

1) La maison d'édition existe toujours à l'heure actuelle.

2) La maison d'édition ne prend plus de nouveaux manuscrits. Nous en avons déjà retenu beaucoup et notre rythme de publication étant faible, nous avons de quoi faire pour un certain nombre d'années.

3) L'AT sur Noël sera le dernier avant longtemps.

4) Plusieurs ouvrages sont en cours de finalisation et paraîtront dès que possible.

5) La Patronne n'en peut plus, ça c'est vrai, et souhaiterait transmettre son travail éditorial à quelqu'un de confiance et compétent. (En revanche elle est ok pour continuer les ventes directes sur salons et festivals). Des négociations sont en cours.

6) La situation va mal pour Argemmios comme pour beaucoup. L'Europe est en crise, les Etats s'attendent même à des troubles civils dans les années à venir. Les gens sont de plus en plus pauvres, et il y a de moins en moins d'argent disponible pour les livres. Les micro-éditeurs ne peuvent pas tirer davantage leurs prix vers le bas. Ce sont eux les plus touchés car ils se retrouvent coincés entre des éditeurs plus importants, bénéficiant de bonnes mises en place de leurs ouvrages à la sortie, et les auteurs auto-édités qui n'ont pas les mêmes frais (puisque libres des marges diffusion-distribution-libraire) et qui sont souvent doués en matière de "rentre dedans". Les micro-éditeurs, même avec un diffuseur-distributeur, peinent à trouver leur place en librairie et quand ils y sont, les marges qu'on leur impose sont telles, et leurs efforts pour baisser leurs prix de vente sont tels, qu'au final les ventes en librairie leur font perdre de l'argent au lieu de leur en faire gagner (sur certains titres). Délicieux paradoxe. Bref, je ne sais pas vous, mais pour ma part je me sens un peu comme un malade pas loin d'entrer en phase terminale. Même quand on publie un auteur de renom (ex : Charlotte Bousquet) nos ventes sont dérisoires pour ne pas dire minables, alors que pourtant l'ouvrage est bon, l'auteur connu, et le travail éditorial est bon aussi. Alors si je prends le cas de Llorona On The Rocks, l'excuse que donnent les libraires est que la couverture ne leur plaît pas. Sauf que si l'ouvrage était publié chez un plus gros éditeur, ils le travailleraient, même avec une couverture qui ne leur plaît pas...

7) Tout le monde veut être publié mais personne n'achète de livres (pour caricaturer). Le nombre de gens qui essaient de nous soutirer des livres gratuits est proprement hallucinant. Demandes de partenariat par-ci, demandes de partenariat par-là, et que j'ai un blog, une page FB, un forum... et au final, les bouquins se retrouvent sur Priceminister ou autre, c'est super, on se fait vraiment tondre la laine par tout le monde, mais tout ce que ça amènera comme conséquence c'est qu'on va finir par crever la bouche ouverte, comme une malheureuse carpe tombée sur la rive et cherchant désespérement ses dernières bribes d'oxygène. Bon, certains partenariats valent le coup, mais d'autres ne tiennent vraiment pas leurs promesses et c'est difficile de faire le tri. J'avoue avoir été particulièrement choquée par la lecture d'un forum de lecteurs. Un topic était dédié à l'un de nos ouvrages, dont nous avions envoyé 1 exemplaire à l'administratrice, laquelle l'avait lu, chroniqué, et souhaitait le garder. une autre personne souhaitait l'ouvrage mais disait clairement qu'elle ne l'achèterait pas mais qu'elle allait rassembler ses avis de lectrice postés sur le forum dans un blog créé pour l'occasion et qu'elle ferait ainsi une demande de partenariat pour avoir le livre gratuitement. Quel intérêt pour nous, franchement ? En analysant j'ai vu que pas mal de nos prétendus partenaires fonctionnaient pareil, et que la même chronique se retrouvait sur des blogs, forums et pages Fb différents sauf que c'était toujours la même chronique mais que nous avions envoyé un bouquin par support...



Donc voilà, tout ça me démotive totalement, et la seule chose qui me permet de tenir est la qualité des textes retenus et en attente de publication. Mais quand je vois comment les bons textes (ceux déjà publiés) dotés de bonnes chroniques se vendent mal malgré tous nos efforts, j'ai envie de me tirer une balle. Pas pour l'argent, mais pour l'injustice qui est faite à ces auteurs de talent. Pourquoi leurs bons ouvrages se vendent-ils si mal, quand tant de daubes auto-publiées se vendent 10 fois plus ? (Attention, je ne veux absolument pas dire que tout ce qui est auto-publié est une dauble, loin de là). Je ne comprends pas. Je ne sais plus quoi faire. J'ai envie de dire aux auteurs méritants : "essayez de vous faire publier ailleurs, parce que moi, malgré le sérieux du travail éditorial que je peux vous proposer, je n'arriverai pas à vous permettre d'exister réellement."

Et puis mener deux métiers de front (sans compter celui de maman) c'est usant, épuisant. J'arrive à un stade où je vais devoir effectuer un choix. L'un de ces métiers me fait du bien, l'autre me tue. Du coup, la question se pose-t-elle vraiment ?

Je vais attendre encore. Voir ce que vont donner nos prochaines publications, celles sur lesquelles il reste peu de travail. Mais si là aussi c'est un flop, alors il n'est pas certain du tout que nous puissions continuer.

_________________
Because when you can get hurt, you can love. (The vampire diaries)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.argemmios.com
Isa
être pluricellulaire
avatar

Nombre de messages : 550
Age : 98
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Avant que n'enfle la rumeur   Dim 31 Juil 2011 - 21:24

Je découvre ce post seulement maintenant.
Ben, suis ton coeur, patronne, comme je te l'ai toujours dit kisses
Les vrais bons romans trouveront un preneur s'ils peuvent. Et sinon, tant pis, tu ne peux pas sauver le monde et tous les jeunes auteurs à toi seule. Lancer des oisillons vers le ciel c'est bien, mais si ça t'empêche de t'élancer toi-même pour voler, non. C'est une de "tes" futures auteurs qui te le dit, même si je dois rester finalement dans le nid. À moi de trouver le moyen de battre des ailes.
Vis, écris et respire. Tant mieux pour ceux que tu as pu aider un bout de chemin, tant mieux si tu en as encore l'occasion ; mais n'oublie pas que tu as ta propre route à tracer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isa.guso.over-blog.com/
Oliv
atome familier
avatar

Nombre de messages : 142
Age : 37
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: Avant que n'enfle la rumeur   Lun 1 Aoû 2011 - 6:00

Faisant partie des auteurs ayant un ou plusieurs textes en attente de publication chez Argemmios, je suis de l'avis d'Isa: je préfèrerais t'entendre me dire "Va te faire publier ailleurs" — ou même "Renonce carrément à te faire publier", après tout l'univers ne s'en porterait pas forcément plus mal — au lieu de te voir user ta santé, tes nerfs et tes économies pour un résultat décevant.

Citation :
Tout le monde veut être publié mais personne n'achète de livres (pour caricaturer)
Voilà un sujet qui mériterait qu'on l'aborde pour de bon, si seulement il n'était pas trop polémique pour l'être. Je ne dis pas cela pour cracher sur mes petits camarades, à ce niveau-là je ne vaux guère mieux que la plupart: si je verse mon écot à la littérature en achetant consciencieusement ma dizaine de bouquins mensuels, j'ai calculé que, sur ces deux dernières années, la part de la SFFF n'y représentait qu'un malheureux 8%... Bien loin des textes que je publie ou cherche à faire publier et qui, eux, sont à 100% dans le genre SFFF. Je ne sais pas ce qu'il faut en déduire, ni même s'il faut en déduire quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isa
être pluricellulaire
avatar

Nombre de messages : 550
Age : 98
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Avant que n'enfle la rumeur   Lun 1 Aoû 2011 - 6:29

Oliv a écrit:
Faisant partie des auteurs ayant un ou plusieurs textes en attente de publication chez Argemmios, je suis de l'avis d'Isa: je préfèrerais t'entendre me dire "Va te faire publier ailleurs" — ou même "Renonce carrément à te faire publier", après tout l'univers ne s'en porterait pas forcément plus mal — au lieu de te voir user ta santé, tes nerfs et tes économies pour un résultat décevant.

Oliv... Je te kisses tout plein pour ça.
Que Chwip ne m'en veuille pas, hein, c'est purement platonique. C'est juste que lire ça d'un bisounours comme moi, c'est une chose, mais lire un autre auteur et surtout... ben de toi, quoi, qui n'est pas du genre à mâcher tes mots, ben je me dis que ça aidera peut-être notre patronne adorée à se souvenir de ce qui compte vraiment.
Alors pour ça, Oliv, plein de kisses kisses kisses


Citation :
Citation :
Tout le monde veut être publié mais personne n'achète de livres (pour caricaturer)
Voilà un sujet qui mériterait qu'on l'aborde pour de bon, si seulement il n'était pas trop polémique pour l'être. Je ne dis pas cela pour cracher sur mes petits camarades, à ce niveau-là je ne vaux guère mieux que la plupart: si je verse mon écot à la littérature en achetant consciencieusement ma dizaine de bouquins mensuels, j'ai calculé que, sur ces deux dernières années, la part de la SFFF n'y représentait qu'un malheureux 8%... Bien loin des textes que je publie ou cherche à faire publier et qui, eux, sont à 100% dans le genre SFFF. Je ne sais pas ce qu'il faut en déduire, ni même s'il faut en déduire quelque chose.
Là, c'est un peu le problème du serpent qui se mord la queue. Personnellement, je n'ai pas un rond actuellement, ce qui fait que j'ai complètement arrêté d'acheter des livres (euh, le budget livres est en temps normal mon premier budget loisir, il est actuellement à 0 parce que les autres le sont aussi). Maintenant, si je passais mon peu de temps libre à faire du repassage pour les autres ou leur ménage, je gagnerai des sous et je pourrais acheter des livres. Au lieu de quoi, j'écris, ce qui ne me rapporte rien (enfin si, 100 euros l'année dernière). Maintenant, je suis un cas particulier aussi (ces deux dernières années surtout) mais c'est vrai que le problème de la micro-édition en particulier c'est qu'elle est surtout connue des apprentis-auteurs et le milieu ne peut pas se nourrir de lui-même. C'est pour ça que les micro-éditeurs font des salons, se battent pour être en librairie, etc... Mais ça représente une dépense d'énergie et une dépense financière immense par rapport à ce que ça rapporte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isa.guso.over-blog.com/
Nedeleg
Admin
avatar

Nombre de messages : 2242
Age : 52
Localisation : Saussay la Campagne
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Avant que n'enfle la rumeur   Lun 1 Aoû 2011 - 6:47

Oh, ma caricature ne vous visait pas du tout, elle visait ces innombrables gens dénués de la moindre once de talent, qui saturent les comités de lecture avec leurs manuscrits daubesques écrits dans un si mauvais français qu'on comprend bien que les auteurs en question sont avant tout de piètres lecteurs vu qu'ils ne maîtrisent même pas la syntaxe de leur langue et le sens de leurs mots. Quant aux idées repompées dans les films adaptés d'ouvrages pas forcément lus non plus par eux, mais lus par nous, tout comme on a vu les films, d'ailleurs, si bien qu'on reconnaît tout de suite le repompage...

Quand diable les gens comprendront-ils qu'avant de savoir écrire, il faut lire, énormément, et de tout ? Il faut se confronter à de nombreux styles afin de dégager peu à peu le sien. Il faut avoir lu quantité d'histoires avant de savoir en imaginer une qui soit un tant soit peu originale. C'est un peu comme en peinture : on ne s'improvise pas artiste peintre, on passe d'abord des heures, des jours, des mois, des années à dessiner une pomme, une grappe de raisin, un bouquet de fleurs, à copier des toiles de maîtres, bref à s'exercer et apprendre.

Et il y avait aussi l'agacement inspiré par ces vrais-faux partenaires qui cherchent constamment à nous soutirer des livres gratuits, sans comprendre qu'on n'a pas les moyens de donner en pure perte.

Un exemple : l'opération Books in the City. On a été partenaires 3 années de suite, on a donné des livres, qui ont été gagnés par les participants, mais jamais les bloggeurs et bloggeuses en question n'ont chroniqué un seul de nos bouquins. Alors chroniquer les ouvrages publiés par les gros style Flammarion, c'est bien, mais ça ne les aide pas à se faire connaître ni à vendre davantage, alors que pour nous, cela aurait eu un vrai impact car on serait sorti du fandom et donc on aurait eu une chance d'élargir un peu notre cercle de lecteurs. Mais non, nous ne sommes là que pour donner, donner encore et jamais rien recevoir en retour. A force, c'est usant. Et cela procure un sentiment d'injustice.

Sinon, merci beaucoup pour votre compréhension. Je n'abandonne pas encore, je veux vraiment finaliser Masky et Qantice et Chants de Totems et voir ce que ça va donner en terme de placements en librairie et de chiffres de ventes. Et aussi le recueil Voiles Funestes de Fabrice Anfosso, que Denis Labbé dirige. De cela dépendra l'avenir de la maison d'édition.

_________________
Because when you can get hurt, you can love. (The vampire diaries)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.argemmios.com
Strega
nucléon


Nombre de messages : 24
Age : 36
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Avant que n'enfle la rumeur   Lun 1 Aoû 2011 - 9:52

Excusez-moi si j’arrive avec mes grosses papattes, je passe de temps en temps en fantôme ici, pour lire les dernières nouvelles, mais cette fois la lectrice que je suis voulait dire un petit mot. Je vais faire sobre et concis, pour une fois. C’est juste pour te faire savoir Nedeleg que si tes efforts ne sont pas récompensés à leur juste valeur, ni suffisamment reconnue la qualité des ouvrages de tes auteurs, il y a tout de même des gens qui apprécient votre travail à tous.
Bon tu dois déjà le savoir sinon tu aurais arrêté les frais depuis longtemps, mais ça doit faire du bien de l’entendre ou le lire de temps en temps…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedeleg
Admin
avatar

Nombre de messages : 2242
Age : 52
Localisation : Saussay la Campagne
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Avant que n'enfle la rumeur   Lun 1 Aoû 2011 - 9:59

Merci Strega. Embarassed

_________________
Because when you can get hurt, you can love. (The vampire diaries)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.argemmios.com
Isa
être pluricellulaire
avatar

Nombre de messages : 550
Age : 98
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Avant que n'enfle la rumeur   Lun 1 Aoû 2011 - 10:37

Ben tiens, j'en rajoute avec une amie qui suit beaucoup de micro-éditeurs et qui m'a dit qu'Argemmios était celui qui faisait le meilleur travail selon elle (je ne fournis le nom que par mp :ange: )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isa.guso.over-blog.com/
Oph
molécule vitale
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 39
Date d'inscription : 27/08/2009

MessageSujet: Re: Avant que n'enfle la rumeur   Mar 2 Aoû 2011 - 9:46

Ah, internet et le mythe du "on peut tout avoir gratos"...
Je n'oserais jamais réclamer des bouquins gratuits sous prétexte que je commente une partie de mes lectures sur mon blog. Même pas en rêve. C'est une question de respect du travail des autres. Je n'ai ni la prétention de contribuer à la promo d'un livre, ni l'audience qui irait avec.
Mais moi, j'ai été bien élevée par ma maman.
Et je l'en ai remerciée en bouquins Argemmios, l'an dernier.

Depuis que je traîne dans le fandom, mes habitudes de lecture ont beaucoup changé. À de rares exceptions près, ça fait plus de deux ans que je n'achète que de la SFFF francophone (hors BD), quasi exclusivement à de petits éditeurs. Hélas, bien que je n'aie pas de problèmes financiers, je lis assez peu (honte, honte), et ce n'est pas avec mes vingt à trente bouquins par an que je vais sauver le système à moi toute seule.

Nedeleg, personne ici (ni ailleurs) ne remettra en cause ce principe fondamental : ta vie passe avant tout. Tu as déjà ta dose de soucis, n'ajoute pas trop de pierres dans ton sac.
J'espère que les négociations dont tu parles aboutiront, afin que le travail d'Argemmios se poursuive tout en te laissant respirer.
Néanmoins, s'il faut que tu poses ton bâton d'éditeur, pose-le. Quitte à le reprendre lorsque tu en auras la force.
Mais ne laisse personne insinuer que tu auras pris ce boulot-là à la légère : on sera même plusieurs à se porter volontaires pour lui péter la djeule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiresdoph.blogspot.com
Oliv
atome familier
avatar

Nombre de messages : 142
Age : 37
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: Avant que n'enfle la rumeur   Sam 6 Aoû 2011 - 9:53

Nedeleg a écrit:
cela aurait eu un vrai impact car on serait sorti du fandom et donc on aurait eu une chance d'élargir un peu notre cercle de lecteurs.
Petite question qui m'a effleuré ce matin tandis que je prenais ma douche*: le fandom SFFF, cela représente en gros combien de personnes? J'avoue n'en avoir aucune idée. 400? 1000? 3000? Beaucoup plus? Beaucoup moins? Quelqu'un a-t-il d'ailleurs un semblant de réponse à cette interrogation?

Entendons-nous bien, je ne parle pas du lecteur lambda qui va aller à la FNAC acheter son Milady, mais de cette frange de lecteurs hardcore qui va suivre l'actualité des micro-éditeurs, fréquenter les salons, participer plus ou moins assidûment aux forums, commander sur le Net des trucs introuvables en librairie, chroniquer des bouquins qui ne seront lus que par quelques dizaines d'autres fans... En bref, le cœur de cible d'Argemmios et de tous les autres petits éditeurs de SFFF, puisque de toute façon le lecteur lambda évoqué plus haut est quasi inaccessible.

Parce qu'à voir la multiplication des parutions dans le secteur depuis quelques années, on pourrait avoir l'impression que le fandom croît sans cesse — il faut bien que des gens lisent ces nouveautés, non? — mais est-ce vraiment le cas?


*Oui, dans ma douche je suis effleuré par des questions. C'est toujours mieux que rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedeleg
Admin
avatar

Nombre de messages : 2242
Age : 52
Localisation : Saussay la Campagne
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Avant que n'enfle la rumeur   Sam 6 Aoû 2011 - 10:10

Le fandom stricto senso est estimé à 200-300 lecteurs acheteurs potentiels. Pas énorme, donc.

Me souviens plus d'où je tiens ce chiffre mais la source m'avait semblé fiable.

_________________
Because when you can get hurt, you can love. (The vampire diaries)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.argemmios.com
Lullaby
noyau atomique
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 34
Date d'inscription : 18/07/2009

MessageSujet: Re: Avant que n'enfle la rumeur   Mer 10 Aoû 2011 - 15:16

Je ne vois ce post que maintenant et je vais faire écho à ce qui a déjà été dit sur certains points, à savoir :

ta santé passe avant tout. Vraiment. Si Argemmios te met à bout de forces, t'use au point que tu te sentes au bout du bout, alors mieux vaut que tu arrêtes et si quelqu'un peut reprendre le flambeau, ce serait vraiment très chouette. Mais surtout, surtout, la santé d'abord ! Je dis ça parce que j'ai trop souvent vu des personnes chères frôler le pire à cause du boulot (pas dans l'édition, mais bon quand un boulot esquinte la santé, quel qu'il soit, le problème reste le même : une santé brisée au final). Je dis ça alors que je suis une lectrice d'Argemmios qui attend avec impatience Chants de totems, qui s'est régalée avec certaines de ses ouvrages. Donc j'espère que quelqu'un pourra reprendre le flambeau, que tu puisses souffler un peu. Je suis de tout coeur avec toi :fleur:
(et si personne ne peut reprendre la suite, ben ma foi... j'ai beau adorer la micro-éditions parce qu'elle sort des sentiers battus, je ne démords pas : la santé passe avant tout.)

Quant aux habitudes de lecture et à la crise ben... en tant que bibliothécaire, je suis consternée de voir que tout le monde se jette sur les "best-sellers", réclamant à corps et à cris le dernier Musso et passant à côté de chefs-d'oeuvres bien moins mis en lumière. Pour ça d'ailleurs que depuis que j'ai en charge le rayon SFF, j'ai diminué les achats de valeurs sûres à l'essentiel pour faire de la place à des micro-éditeurs. (d'ailleurs ça fonctionne, apparemment cette nouvelle politique d'acquisition plaît sans compter que les titres sortent ^^ bon, certes, beaucoup moins que le dernier Hobb ou Pratchett mais ça sort régulièrement), et mettre en avant des oeuvres de qualité mais méconnues. Pourtant notre budget a drastiquement baissé cette année et je m'arrache les cheveux pour garder cet équilibres grosses maisons/petites maisons. J'y arrive car ce boulot, c'est ma passion (ça aide ^^) mais ça n'est pas forcément le cas partout. Les autres bibs aussi doivent faire des coupes dans leurs commandes...
Côté casquette lectrice, même topo quand je me rends chez mon libraire SFFF : les gens achètent moins de livres, ils n'ont plus les sous et le livre passe à la trappe le premier, hélas.

Quant aux abus de partenariats, ça, ça m'énerve tout court. Déjà revendre un livre reçu gratos est tout simplement anti-éthique au possible - tant de bibliothèques manquent de moyens et accueilleraient des dons à bras ouverts ! Et je ne parle même pas des assos caritatives qui sont tout autant en demande...

Bref...

des pensées pour toi, des ondes positives, et surtout, pense à toi. :fleur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedeleg
Admin
avatar

Nombre de messages : 2242
Age : 52
Localisation : Saussay la Campagne
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Avant que n'enfle la rumeur   Mer 10 Aoû 2011 - 16:39

Ah tiens, c'est bizarre cette remarque sur les bibliothèques, je croyais que ce n'était plus possible de faire des dons de livres aux bibliothèques. Quand ma grand-mère belge est morte, ma mère a voulu donner une grosse partie de sa bibliothèque à la bibliothèque municipale, et celle-ci a refusé en disant qu'elle n'avait pas le droit d'accepter un don.

_________________
Because when you can get hurt, you can love. (The vampire diaries)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.argemmios.com
Lullaby
noyau atomique
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 34
Date d'inscription : 18/07/2009

MessageSujet: Re: Avant que n'enfle la rumeur   Mer 10 Aoû 2011 - 17:21

ça dépend des établissements, je pense. En tout cas, chez nous, on accepte souvent et on refuse parfois - tout dépend de la qualité des dons, du temps disponible pour les traiter (si c'est un gros don), et si on possède déjà ou pas ces exemplaires etc... et bien sûr, si les ouvrages donnés correspondent à la politique documentaire de l'établissement.

Donc peut-être que la direction de cet établissement a pris la décision de refuser systématiquement les dons, d'où le "pas le droit", car les dons sont tout a fait autorisés normalement.

Seule exception, les CDs et DVDs qui sont systématiquement refusés du fait de leur support difficilement vérifiable niveau état (pour un livre, un coup d'oeil suffit pour voir s'il est abîmé ou non) et du fait qu'on paye un droit de diffusion à l'achat (pour les DVDs).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie
molécule vitale
avatar

Nombre de messages : 270
Age : 58
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Avant que n'enfle la rumeur   Mer 10 Aoû 2011 - 17:33

Ça dépend vraiment des bibliothèques et... des moments. De l'équipe municipale, parfois :-/ De la place dont dispose la bib, bien souvent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-humeurs-de-svetambre.over-blog.com/
Chwip
atome familier
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 33
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Avant que n'enfle la rumeur   Lun 29 Aoû 2011 - 7:08

Dommage qu'Argemmios ne soit pas une association d'intérêt général, pour pouvoir faire des dons déductibles des impôts. Et on est fan d'argemmios, au point qu'on a des livres en double (si, si).

Strega a écrit:
La dernière fois que j'ai essayé, mon chat m'a attaquée en justice et il a gagné.
Tu me plaît. Enchantée de faire ta connaissance !

Courage, patronne, tu vas trouver des solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedeleg
Admin
avatar

Nombre de messages : 2242
Age : 52
Localisation : Saussay la Campagne
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Avant que n'enfle la rumeur   Lun 29 Aoû 2011 - 8:21

Déjà, une bonne nouvelle : Denis Labbé va s'occuper de la direction littéraire de la plupart des ouvrages en attente de publication.

Denis est au moins aussi exigeant et pointilleux que moi, mais il est plus rapide Wink

_________________
Because when you can get hurt, you can love. (The vampire diaries)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.argemmios.com
Nessae
cellule vivante
avatar

Nombre de messages : 419
Age : 35
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Avant que n'enfle la rumeur   Lun 29 Aoû 2011 - 10:01

Et en plus, il a de chouettes goûts musicaux (je n'approuve pas tout, mais j'ai découvert 8th Floor grâce à lui, alors je respecte Cool ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hier-et-demain-ici-et-ailleurs.fantasyblog.fr
Alain
molécule vitale
avatar

Nombre de messages : 274
Age : 51
Localisation : Arlon, Belgique
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: Avant que n'enfle la rumeur   Mer 31 Aoû 2011 - 21:20

Exigeant et pointilleux, ça rime avec Argemmios.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alainvalet.blogspot.com/
Macada
cellule vivante
avatar

Nombre de messages : 457
Age : 53
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: Avant que n'enfle la rumeur   Jeu 1 Sep 2011 - 4:04

cheers à Denis Labbé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antrelire.over-blog.com/
azylis
molécule vitale
avatar

Nombre de messages : 200
Age : 36
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Avant que n'enfle la rumeur   Jeu 8 Sep 2011 - 11:34

Nessae a écrit:
Et en plus, il a de chouettes goûts musicaux (je n'approuve pas tout, mais j'ai découvert 8th Floor grâce à lui, alors je respecte Cool ).

tout à fait d'accord ! entre deux corrections on pourra parler metal à chanteuse :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedeleg
Admin
avatar

Nombre de messages : 2242
Age : 52
Localisation : Saussay la Campagne
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Avant que n'enfle la rumeur   Sam 25 Fév 2012 - 12:10

Je remonte ce topic (qui n'était pas descendu très profond), pour vous donner quelques bonnes nouvelles.

1) Malgré la conjoncture difficile, on a fait quelques très bons salons, notamment le Valjoly'maginaire.

2) La nouvelle charte graphique mise au point par Mathieu Coudray met vraiment nos nouveaux titres en valeur, et on sent la différence auprès des libraires.

3) Grâce à Lokomodo diffusion, j'ai eu des éléments précis qui m'ont permis de monter enfin un vrai planning de publication, qui me permet de mieux m'organiser, de me sentir moins submergée. Et je sais aussi, enfin, calculer un point mort fou

4) L'accueil fait à Masky me réjouit au plus haut point. Une souscription avec des chiffres à la hausse, un coup de coeur à la librairie L'Antre Monde de Taly, deux nominations à des prix (on attend les résultats pour le printemps), des chroniques très positives, un bouche à oreille enthousiaste...

5) Grisemine qui vient de passer le cap des 300 exemplaires vendus, Les Débris du Chaudron qui ont dépassé les 400 ex, Les Héritiers d'Homère qui ont dépassé 300 aussi. Brûlot le dragonneau qui a dépassé les 200 en un temps reccord.

6) L'ouverture sur les librairies du Québec, de la Belgique et de la Suisse, grâce à Lokomodo diffusion.

7) Chants de Totems qui est enfin fini, et qui va être super. Tous comme les titres qui arrivent derrière.

8) Le nouveau site qui devrait enfin arriver, tout comme notre offre numérique.

9) Une super ambiance avec la plupart de nos auteurs, qui nous permet de conserver ce côté "famille" sur le stand, en salon.

10) un nouvel imprimeur avec des tarifs plus avantageux (mais on va essayer de garder le précédent pour tout ce qui est piqûre à cheval, car on l'aime, il a toujours fourni du travail de qualité et ça nous fend un peu le coeur de le quitter en raison d'impératifs économiques).

Bref un vrai regain d'optimisme pour les éditions Argemmios sunny

_________________
Because when you can get hurt, you can love. (The vampire diaries)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.argemmios.com
Macada
cellule vivante
avatar

Nombre de messages : 457
Age : 53
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: Avant que n'enfle la rumeur   Dim 26 Fév 2012 - 6:33

yeepee yeepee yeepee

Ca sent bon le printemps. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antrelire.over-blog.com/
Chapardeuse
atome familier


Nombre de messages : 136
Age : 38
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: Avant que n'enfle la rumeur   Lun 27 Fév 2012 - 12:34

Super nouvelles ! :biere:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Strega
nucléon


Nombre de messages : 24
Age : 36
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Avant que n'enfle la rumeur   Lun 27 Fév 2012 - 18:16

Ça fait plaisir de lire toutes ces bonnes nouvelles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avant que n'enfle la rumeur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avant que n'enfle la rumeur
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La rumeur
» Emissions d’Algérie en billet avant 1962
» [QUESTION] Avant de flasher mon HTC HD2
» F-ZERO WII (rumeur 2010)
» Rumeur Elimination Chamber.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Argemmios Editions :: Au sein de l'Argemmios :: Vos questions à Argemmios-
Sauter vers: